cartesInternet4
cartesInternet1
achat-cartes
cartesInternet2

Parrainer un enfant à Haïti

Ecole BASILE MOREAU, à Port au Prince:

Le contexte: cette école de quartier est installée dans un environnement très pauvre de la ville. Elle permet à des enfants d’être scolarisés sans la contrepartie financière habituellement demandée par l’établissement, mais avec l’exigence de la motivation de la part de l’enfant, et de sa famille, pour qu’en fin de formation, le jeune devienne acteur dans l’évolution de son environnement.

Elle accueille environ 700 enfants, répartis entre le périscolaire, le primaire et le secondaire.

Le parrainage: il prend en charge une partie des frais de scolarité.

Ecole du PETIT COEUR DE JESUS, à Port au Prince:

Le contexte: malgré son nom, elle n’est pas une école confessionnelle. Elle a été créée, avec peu de moyens par une personne issue d’un milieu défavorisé. A ses débuts, elle accueillait environ 350 enfants du quartier des bidonvilles dans la Cité du Soleil. En 2012, elle en accueille le double.

Onel François, son directeur, ne peut assurer un salaire pour tous les enseignants qu’il emploie. De même, une partie des enfants qui fréquente l’école est issue de familles nombreuses. Les parents ne peuvent assurer tous les frais de scolarité.

Grâce au Programme d’Alimentation Mondial, Onel François perçoit des aides pour la mise en place et le fonctionnement d’une cantine. Mais cette aide n’est pas suffisante.

Le parrainage: parrainage collectif, il aide financièrement cette école sur ces 3 secteurs: salaires, frais de scolarité et cantine. Il permet aux enfants de suivre une scolarisation normale.

Ecole SAINT JOSEPH de L’Asile:

Le contexte: cette école fut fondée dans les années 80 par des prêtres bretons et gérée par eux jusqu’en 1990, puis par le prêtre de la paroisse.

Pour l’année scolaire 2011/2012, l’école compte 203 élèves: 3 classes de jardins d’enfants, 6 classes Fondamentales (cours élémentaires et moyens), 1 classe (8 élèves) de 7ème fondamentale, soit l’équivalent de la 6ème en France.

Pour assurer l’enseignement, interviennent 22 enseignants et 6 personnes non enseignantes.

Les besoins sont grands car l’Etat haïtien donne peu.

Le parrainage: commencé en 2012, il complète la rémunération des enseignants et fournit du matériel scolaire.

Retour à la page parrainages