cartesInternet4
cartesInternet1
achat-cartes
cartesInternet2

Repas haïtien avec l’école St-Didier d’Aussiat (Ain) le samedi 5 mai 2018

Toute une école se mobilise pour soutenir un projet en Haïti

Pour la 4ème année consécutive dont deux avec EdMF, le directeur de l’école de Saint Didier d’Aussiat dans l’Ain a engagé un travail de sensibilisation à l’action humanitaire avec les enseignants et tous les élèves de l’école. Après avoir soutenu un projet au Cambodge puis au Sénégal, il choisit en 2017 EdMF pour un projet en Inde : la création d’une pompe à eau pour l’école Malembai dans le Rajasthan. Cette année, le directeur s’est tourné vers Haïti en participant au financement de mobilier scolaire pour l’école PCJ, Petit Cœur de Jésus, située dans la « Cité Soleil », le plus grand bidonville de Port au Prince.

De la maternelle au CM2, tous les élèves ont fait connaissance avec ce pays, son histoire, sa géographie, sa culture et enfin sa cuisine pour préparer le repas créole. Car ce sont les enfants eux-mêmes qui ont effiloché la morue pour les acras, épluché les légumes et coupé le poulet pour le colombo, aidés de parents qui se sont investis aux côté des enseignants.

Regards croisés sur le pays avec les dessins des enfants

Pour décorer la salle où se déroulait la soirée, les élèves avaient produit de nombreux dessins inspirés de leur vision d’Haïti : des villages et des tap-taps tout en couleur à l’image de l’artisanat haïtien, des animaux propres au pays, des drapeaux haïtiens, un symbole cher aux habitants.

P1080958-min-170x138

Joyeux et colorés, ces dessins contrastaient avec ceux réalisés spécialement pour cette soirée par les élèves de l’école PCJ. Leurs dessins et quelques lettres des plus grands, racontaient la vie dans le bidonville, la promiscuité et le confort précaire dans les maisons abritant des familles souvent nombreuses. Ils représentaient leur école et leurs jeux mais également des armes. Trop souvent présentes, elles ne sont pas une fiction, pas plus que ne le sont les blessés et les morts. Quelques dessins n’ont pour seule couleur que les tâches de sang ! La violence est omniprésente dans leur quotidien.

EPSON MFP image

EPSON MFP image

EPSON MFP image

EPSON MFP image

 

 

 

Les enfants acteurs de la soirée
La soirée commence par une chorale d’enfants enthousiastes qui chantent la solidarité et l’égalité par-delà les différences. Les plus grands présentent ensuite Haïti à l’aide d’une projection de photos. Ainsi, ils racontent les conditions du pays bien différentes de la République Dominicaine voisine, car déboisé, dévasté par les séismes et les cyclones et une population souvent très démunie dont l’histoire est liée à celle de l’esclavage.

Ce sont eux également qui présentent l’école PCJ et le projet qu’ils portent : financer des tables et bancs pour l’école. L’équipe EdMF présente ce soir, n’est pas intervenue préférant laisser les enfants s’approprier le projet. Ils avaient presque tout dit ! Ce sont eux enfin qui ont servi un repas très apprécié à quelques 120 personnes venues soutenir ce projet.

Un grand merci aux enfants et aux enseignants : grâce à eux, 953 € seront reversés à PCJ (Plus d’infos).

Le stand d’artisanat haïtien d’EdMF a permis de faire découvrir des objets colorés comme les avaient imaginés les élèves de St-Didier dans leurs dessins. L’équipe a eu le plaisir d’inaugurer le kakémono que chaque région d’EdMF possède désormais !