cartesInternet4
cartesInternet1
achat-cartes
cartesInternet2

Qui sommes nous

Enfants du Monde-France (EdMF) est une association de Solidarité Internationale créée en 1975 et un Organisme Autorisé pour l’Adoption (OAA) depuis 1977.

EdMF est habilité comme intermédiaire d’adoption pour l’Inde, la Mongolie, la Chine, Haïti.

EdMF fait partie de la Fédération Française des Organismes Autorisés pour l’Adoption (FFOAA).

enfants1

Son objectif

Aider des enfants démunis à grandir sur leur lieu de vie en priorité, par des projets de développement ou des parrainages (en lien avec des partenaires de confiance), l’adoption internationale étant le dernier recours pour des enfants sans famille et sans avenir sur place.

L’éthique de l’OAA

EdMF travaille en accord avec les principes de la Convention de La Haye .

C’est le souci de l’intérêt supérieur de chaque enfant qui s’impose dans tout projet.

L’adoption internationale est une réponse aux besoins d’un enfant orphelin ou confié à l’adoption lorsque celui-ci ne peut être adopté ou recueilli pour être élevé dans son milieu d’origine. Seuls ceux qui en ont la charge peuvent juger possible et souhaitable son adoption à l’étranger, après accord des autorités du pays et dans le respect de ses lois.

EdMF privilégie la relation humaine tant avec ses partenaires à l’étranger qu’avec les familles adoptives et les candidats dans leur démarche d’adoption.

Activité Adoption

EdMF a été autorisé à confier des enfants à partir de 1977, autorisation confirmée par la suite pays par pays (habilitations).

Habilitations et autorisations départementales

  • INDE (arrêté du 26 avril 1990)
  • MONGOLIE (arrêté du 4 octobre 2001)
  • CHINE (arrêté du 4 avril 2002)
  • HAITI (arrêté du 14 mars 2005)

EdMF est autorisé à confier des enfants dans tous les départements français (sauf départements de Corse et d’Outre-mer).

 L’expérience de l’adoption

Depuis 1977, EdMF a confié plus de 1000 enfants. Certains ont été accueillis en fratrie ou avec une particularité de santé connue ou un handicap physique.

INDE

inde1

L’Inde a été le premier pays d’origine des enfants adoptés par l’intermédiaire d’EdMF.

L’adoption nationale est maintenant largement majoritaire.

Après avoir confié plus de 700 enfants, EdMF ne confie plus qu’un très petit nombre d’enfants qui ne peuvent être adoptés en Inde du fait de leur état de santé, de leur âge (plus de 6 ans) ou de leur situation en fratrie (enfants grands également).

Chaque année, la plupart du temps en famille, des enfants retournent visiter les lieux où ils ont grandi avant leur adoption en France. EdMF encourage cette démarche quand elle est souhaitée par les adoptés.

La procédure judiciaire donne lieu à un jugement assimilable à l’adoption plénière en France.

MONGOLIE

Sur proposition du Ministère des Affaires Etrangères, EdMF a effectué une première mission en 2000. D’autres missions ont suivi avant de voir l’adoption internationale s’organiser et les premiers enfants arriver en 2006.

Les autorités mongoles n’ont toujours confié qu’un très petit nombre d’enfants. L’adoption nationale commence à se développer.

La décision administrative est reconnue en France comme une adoption plénière.

Une nouvelle loi est en cours d’élaboration. Le pays nous a demandé de ne plus envoyer de dossier dans l’attente de la mise en application de la nouvelle loi.

CHINE

EdMF, autorisé par le Centre Chinois des Affaires d’Adoption (CCCWA) depuis 2003, a confié environ 150 enfants.

L’adoption internationale est en très nette diminution du fait de l’évolution du pays. Un petit nombre d’enfants peuvent être adoptés en Chine du fait de leur état de santé ou de leur âge (plus de 6 ans).

La décision administrative est reconnue en France comme une adoption plénière.

Compte tenu de la situation de l’adoption dans ce pays et des délais d’attente, EdMF n’y envoie plus de nouveaux dossiers.

HAÏTI
haiti
EdMF a été sollicité pour ce pays en 2005 afin de répondre à des besoins pour des enfants abandonnés, en lien avec un partenaire de longue date, qui de ce fait a arrêté l’adoption individuelle.

Suite au séisme en 2010, l’adoption a été suspendue jusqu’en 2013. Haïti a ratifié la Convention de la Haye en juin 2012, le texte est entré en vigueur en avril 2014. L’autorité centrale est l’IBESR. L’adoption internationale est une adoption plénière.

EdMF est maintenant en relation avec de nouvelles crèches.

A ce jour 50 enfants ont été adoptés par l’intermédiaire d’EdMF.

 

L’équipe responsable de l’adoption
Elle est constituée d’une dizaine de personnes, comptant assistantes sociales, médecins, infirmière, sage-femme, éducatrice spécialisée, psychologue, juriste.

Toutes ont acquis une solide connaissance de l’adoption tant en France qu’à l’étranger. En plus du travail avec les candidats et avec les familles, elles participent à des missions. L’approche du pays d’origine et des orphelinats est très utile pour préparer les adoptants et pour répondre aux questions des familles ou des enfants. La rencontre sur place avec les acteurs de l’adoption contribue au suivi des dossiers.

Son rôle auprès des candidats et des familles

  • sélectionner les candidatures,
  • informer les adoptants sur les conditions d’adoption dans les différents pays pour qu’ils puissent adapter leur projet à la réalité de la situation,
  • les aider dans la constitution de leur dossier,
  • leur transmettre toutes les informations reçues sur l’enfant (dossier médical, histoire, conditions de son abandon, situation juridique…),
  • les préparer au séjour dans le pays et à l’accueil du ou des enfants,
  • assurer le suivi réglementaire de l’enfant après son arrivée,
  • favoriser les rencontres avec d’autres familles, soit individuellement, soit à l’occasion des réunions régionales.

L’étude des candidatures est l’objet d’un travail approfondi. EdMF recherche la meilleure adéquation entre, d’une part la demande des pays d’origine et les besoins des enfants, d’autre part la demande des candidats (leur situation familiale et personnelle, leur âge, leur attente, leurs limites).

Les entretiens permettent de connaître la famille avant de donner un accord. Ils permettent aussi à la famille de connaître l’organisme qui va accompagner son projet.

Cette équipe participe régulièrement à des sessions de formations qui complètent son expérience de terrain.

Les responsables de l’adoption sont réparties dans différentes régions de France, ce qui facilite les contacts avec les candidats et avec les familles.

Il est essentiel que l’enfant soit accueilli tel qu’il est, dans le respect de sa singularité et de son pays d’origine.

ribambelle

Le suivi des enfants

Lorsque les enfants arrivent en France, la responsable régionale d’EdMF qui a instruit la demande d’adoption assure le suivi. Elle a déjà eu de nombreux contacts avec la famille qu’elle connaît et peut ainsi mieux les accompagner.

EdMF est toujours à la disposition des familles pour les aider en cas de problèmes ou pour les orienter vers un spécialiste lorsqu’une aide extérieure paraît souhaitable.

Il existe au sein d’EdMF une vie associative importante qui permet aux familles et aux enfants de se rencontrer, et aux candidats retenus d’échanger avec les familles.

Aujourd’hui, de nombreux enfants arrivés par l’intermédiaire d’EdMF entrent dans l’adolescence ou sont déjà adultes, certains créent déjà leur propre famille en France. Beaucoup de familles adoptives restent en contact avec EdMF, au-delà du suivi exigé par le pays d’origine, ce qui permet de suivre leur intégration sociale, scolaire et professionnelle. Des réunions et formations animées par des professionnels de l’adoption permettent de répondre aux questions que se posent les parents ou les enfants quelque soit leur âge.

Pour mieux garantir les droits et intérêts des enfants adoptés et enrichir son expérience, EdMF fait partie de la Fédération des Organismes Autorisés pour l’Adoption (FFOAA) qui coordonne l’action de 26 organismes français, les représente dans les instances nationales et anime des groupes de réflexion sur l’adoption internationale. La FFOAA propose aussi des journées de formations aux adoptants et personnels des OAA.

 

Agenda des Régions :